Soins contre l’acné : mon hygiène au quotidien

L’acné, c’est compliqué. Imprévisible. Mais la bonne nouvelle, c’est que l’on peut vraiment et durablement diminuer ses effets en adoptant quelques réflexes simples et essentiels. Le premier d’entre eux, c’est d’aller voir un spécialiste, qui vous donnera un diagnostic personnalisé.

Hygiène : les règles essentielles

Les basiques, les incontournables, bref, les réflexes à adopter au quotidien pour se sentir mieux.

Quand on a de l’acné, l’hygiène cutanée est primordiale. Chaque jour, il est indispensable de nettoyer sa peau pour évacuer les impuretés, les cellules mortes et l’excès de sébum. Vous limiterez ainsi les inflammations.

  • Le matin au réveil, privilégiez les produits d’hygiène doux comme les syndets (un savon sans savon, moussant et hypoallergénique), en prenant soin de rincer abondamment avec de l’eau après chaque application. Ces nettoyants doux sont moins agressifs et plus adaptés à une peau sensible que des savons classiques. Ils nettoient en douceur et respectent le pH de la peau. Ils possèdent aussi des propriétés antibactériennes. Vous pouvez les utiliser deux fois par jour sur le visage. Les laits et gels nettoyants sont également bien tolérés par les peaux acnéiques. Testez et choisissez le plus apaisant pour votre rituel matinal mais aussi celui qui réveille le mieux avant d’aller en cours !
  • Après le rinçage, pour sécher votre peau, tamponnez-la doucement, sans frotter trop fort.
  • Apaisez votre peau avec des pulvérisations d’eau thermale.
  • Si vous utilisez un soin anti-acnéique, appliquez-le plutôt le soir au coucher sur une peau propre et parfaitement sèche. Évitez le contact avec les muqueuses et les zones fragiles comme le contour des yeux.

Vous pouvez également, une fois par semaine, utiliser un exfoliant doux (sans grain car cela pourrait percer vos boutons et aggraver l’acné) pour éliminer les cellules mortes. Puis faites un nettoyage plus profond de votre peau, avec un masque purifiant (qui absorbe le surplus de sébum et les impuretés) que vous laissez poser une dizaine de minutes en regardant un film ou une série.

Les soins dermo-cosmétiques complètent la prise en charge globale des problèmes dermatologiques, en particulier de l’acné. Ils ne remplacent pas un traitement : ils corrigent les petits problèmes de peau et accompagnent certains traitements médicaux.

Une jeune fille se regarde dans un miroir de la salle de bain

Les produits à éviter :

Oubliez le dentifrice et le citron ! Mais évitez aussi les savons classiques et les antiseptiques acides qui agressent et déshydratent la peau. Renoncez également à tous les produits qui contiennent de l’alcool ainsi que les gants et les produits de gommage qui irritent la peau.

Ils ont l’air de lutter contre les imperfections de la peau, mais ils sont à ranger au placard ! Peut-être que sur l’un de vos parents ça fonctionne, mais il vaut mieux que chacun ait son tiroir ou son côté du lavabo !

Certains produits d’hygiène sont inadaptés. Trop agressifs, trop gras ou trop couvrants, ils peuvent irriter la peau et parfois aggraver l’acné en bouchant les orifices par lesquels s’écoule le sébum ou en entraîner une surproduction.

L’hygiène ne s’arrête pas à la routine beauté à adopter au quotidien. Une bonne hygiène de vie est également à prendre en compte pour lutter contre l’acné, y compris l’acné sévère. En savoir plus sur le lien entre alimentation et acné sévère

Pour une information plus complète sur l’hygiène cutanée à adopter et les produits à utiliser demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin traitant ou votre dermatologue.

Le truc à savoir

Les produits sur lesquels figure la mention « non-comédogène » ne favorisent pas l’apparition de comédons ou de points noirs et ne bouchent pas les pores.

Dans tous les cas, demandez l’avis de votre médecin traitant, de votre dermatologue ou d’un pharmacien. Il vous orientera vers les produits les plus adaptés selon votre type d’acné.

Nourrir et hydrater ma peau

Certains traitements de l’acné diminuent la sécrétion de sébum, ce qui assèche la peau.

Alors oui, la confusion peut se présenter dans votre esprit : risque de peau grasse et pourtant l’hydratation est primordiale, alors que faire ? Hydrater ? Nourrir ? Ou les 2 ?

Quelques soins quotidiens sont conseillés :

  • Évitez les gommages trop fréquents ou avec grains par exemple, et tous les cosmétiques qui assèchent et agressent la peau.
  • Pour laver votre corps et votre visage, choisissez des produits doux et sans savon. Vous préservez ainsi l’équilibre de votre peau et vous la nettoyez en douceur.
  • Les crèmes émollientes hydratent intensément et renforcent la fonction barrière de votre peau. Elles apaisent et adoucissent les zones desséchées. Utilisez une crème non-comédogène, à appliquer matin et soir sur votre visage.
  • Parfois les lèvres deviennent plus sèches. Avec un baume à lèvres adapté, vous éviterez les gerçures et les microfissures. A utiliser sans modération pour une fois.

 

Une jeune atteinte d'acné sévère se met se démaquille devant la glace

Récap : à avoir dans sa salle de bain !

1 : un gel moussant sans savon pour le visage et le corps.

2 : une crème émolliente pour le visage.

3 : un baume à lèvres nourrissant réparateur. En savoir plus sur l’acné et le maquillage

Cheveux gras ?

Acné et cheveux gras vont souvent de pair. Pourquoi ?

Quand on a de l’acné, on a la peau du visage grasse, du fait de la sécrétion importante de sébum. Et au niveau du cuir chevelu, même combat ! Tout est lié. Ce surplus de sébum va donc remonter le long de la tige capillaire et « graisser » l’ensemble de la chevelure. Si vous lavez vos cheveux le matin, ils sont parfois à nouveau gras le soir. La mèche de cheveux qui cache l’acné sur votre front n’est donc pas forcément votre alliée !

En fonction de votre type de cheveux, adaptez votre rythme de shampoing ! S’ils ont tendance à devenir gras très vite, vous pouvez tout à fait vous laver les cheveux tous les jours ou tous les 2 jours avec un shampoing adapté : privilégiez les shampoings doux !

Astuce pour bien choisir un shampooing : Moins il mousse, plus il est doux et respectueux du cuir chevelu !

Pour les cheveux crépus et frisés, souvent très secs bien que gras à la racine, les soins coiffants qui contiennent de la vaseline sont à proscrire. Ils peuvent favoriser l’acné, en particulier sur le front et à la racine des cheveux. Dans votre salle de bain, faites le tri !

Vous pouvez aussi alterner avec des shampoings traitants anti-sébum qui sont parfaits lorsqu’on a une peau acnéique.

Pour une information plus complète, demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin traitant ou votre dermatologue.

Une jeune fille qui fait bouger ses cheveux

Rasage : les bons réflexes

Un jeune homme avec des boutons est en train de se raser

Se raser sans se couper, c’est déjà un challenge. Mais avec de l’acné, la tâche se complique et peut se transformer en parcours du combattant… Voici quelques conseils pour couper court aux coupures.

Avant de commencer à vous raser, appliquez de l’eau chaude sur votre visage. La chaleur dilate les pores et les vaisseaux sanguins, ce qui rendra votre peau plus souple.

Passez votre rasoir dans le sens du poil, doucement et sans appuyer. Vous éviterez ainsi les irritations et les poils incarnés.

Préférez les gels de rasage aux mousses car ils restent plus longtemps collés aux poils et facilitent davantage le rasage. Choisissez des produits non-comédogènes, non-irritants et adaptés à votre peau. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Après le rasage électrique ou avant le rasage à la main, appliquez un gel moussant sans savon puis rincez à l’eau tiède.

Évitez les solutions après-rasage alcoolisées et les eaux de toilette qui ont tendance à irriter.

Si possible, espacez les rasages de deux ou trois jours.

En cas d’acné sévère et si la taille des boutons est trop importante, la meilleure solution est d’opter pour une barbe courte. Utilisez alors une tondeuse électrique pour vous raser.

Percer vos boutons ? Soyez forts ! Résistez à la tentation !

Les boutons, on aimerait s’en débarrasser rapidement… mais quand on les presse, on ne fait qu’aggraver le problème. Dès que l’on touche aux lésions acnéiques (boutons ou points noirs), cela provoque une exacerbation de l’inflammation locale et une persistance de l’acné.

Allez consulter un dermatologue ou votre médecin traitant, il vous indiquera quoi faire. Savez-vous que vous pouvez faire un nettoyage de peau en profondeur chez un dermatologue ? En savoir plus sur les lésions et cicatrices  

Un adolescent tente de percer un bouton

Paroles d'experts

Peut-on prévenir les cicatrices ?

Le docteur Amici, dermatologue, vous présente les différentes alternatives pour prévenir leur apparition.